ACTUALITÉ

Chers(ères) collègues,
À la suite de notre assemblée générale du 1er février, je souhaite tout d’abord saluer notre amie et dynamique ex présidente, Valérie BEDERE. J’ai pleinement conscience qu’il ne sera pas aisé de lui succéder, mais je suis entouré par un conseil d’administration porteur du même dynamisme et du même dévouement : dans ces conditions, nous pourrons continuer d’aller de l’avant.
En même temps que Valérie, d’autres bénévoles quittent votre conseil d’administration, après avoir beaucoup donné à notre compagnie : Elisabeth SALON, Bernard BERNHARD, Joseph FERLANDO & Didier JARROT, cependant que d’autres viennent le renforcer : José BELTRAN, Antoine GUICHARD, Claude JAUSAS et Jean-Pierre NOBLET.
Par ailleurs, certains des piliers de ce conseil d’administration aspirent à court terme à transmettre leurs responsabilités à d’autres collègues.
Dans cette perspective, j’invite chacune et chacun d’entre vous, s’il(elle) a la volonté et la possibilité de s’investir dans la vie de notre association, à nous le faire savoir. Nos statuts vous permettent dès maintenant d’être dans l’action même si vous n’êtes pas (encore) membres du conseil d’administration.
Compte tenu de ce qui précède, 2024 est une année charnière pour notre compagnie.
Sur un plan plus large, ainsi que Valérie l’a décrit le 1er février, la loi dite « industrie verte » (et ses décrets d’application à venir) vient bousculer ce monde de l’enquête publique que nous connaissions jusqu’à présent, puisqu’elle impacte notamment le rapport désormais itératif entre instruction du dossier et consultation du public, la durée allongée de l’enquête (3 à 4 mois), l’obligation (et non plus la faculté) de tenir au moins deux réunions publiques dans le temps de l’enquête et le délai raccourci pour la rédaction du rapport et des conclusions (3 semaines).
Plus que jamais, la formation sera l’indispensable accompagnement à ces « nouvelles enquêtes ».
Vous pouvez compter sur votre conseil d’administration, comme il sait pouvoir compter sur vous.
Enfin, je souhaite remercier les membres de l’association pour nous avoir élus ou réélus au Conseil et les membres du Conseil de m’avoir fait la confiance et l’honneur de me confier la présidence de la compagnie.
Bon vent à tous
Philippe PERONNE
Président de la CCEAG

à la une

Prochaine formation le mardi 26 mars 2024 à MORLAAS (64).
Decret 2023-504 du 22 juin 2023 elargissement du champ de l'E.E
Circulaire du Conseil d Etat reformant l indemnisation des CE
Webinaire_ZAN_CNCE
Creation de l'O3pET
Loi 2023-273 du 23 ocotobre 2023
Acceleration production des ENR

Chers(ères) collègues,
À la suite de notre assemblée générale du 1er février, je souhaite tout d’abord saluer notre amie et dynamique ex présidente, Valérie BEDERE. J’ai pleinement conscience qu’il ne sera pas aisé de lui succéder, mais je suis entouré par un conseil d’administration porteur du même dynamisme et du même dévouement : dans ces conditions, nous pourrons continuer d’aller de l’avant.
En même temps que Valérie, d’autres bénévoles quittent votre conseil d’administration, après avoir beaucoup donné à notre compagnie : Elisabeth SALON, Bernard BERNHARD, Joseph FERLANDO & Didier JARROT, cependant que d’autres viennent le renforcer : José BELTRAN, Antoine GUICHARD, Claude JAUSAS et Jean-Pierre NOBLET.
Par ailleurs, certains des piliers de ce conseil d’administration aspirent à court terme à transmettre leurs responsabilités à d’autres collègues.
Dans cette perspective, j’invite chacune et chacun d’entre vous, s’il(elle) a la volonté et la possibilité de s’investir dans la vie de notre association, à nous le faire savoir. Nos statuts vous permettent dès maintenant d’être dans l’action même si vous n’êtes pas (encore) membres du conseil d’administration.
Compte tenu de ce qui précède, 2024 est une année charnière pour notre compagnie.
Sur un plan plus large, ainsi que Valérie l’a décrit le 1er février, la loi dite « industrie verte » (et ses décrets d’application à venir) vient bousculer ce monde de l’enquête publique que nous connaissions jusqu’à présent, puisqu’elle impacte notamment le rapport désormais itératif entre instruction du dossier et consultation du public, la durée allongée de l’enquête (3 à 4 mois), l’obligation (et non plus la faculté) de tenir au moins deux réunions publiques dans le temps de l’enquête et le délai raccourci pour la rédaction du rapport et des conclusions (3 semaines).
Plus que jamais, la formation sera l’indispensable accompagnement à ces « nouvelles enquêtes ».
Vous pouvez compter sur votre conseil d’administration, comme il sait pouvoir compter sur vous.
Enfin, je souhaite remercier les membres de l’association pour nous avoir élus ou réélus au Conseil et les membres du Conseil de m’avoir fait la confiance et l’honneur de me confier la présidence de la compagnie.
Bon vent à tous
Philippe PERONNE
Président de la CCEAG