session res
édito

HOMMAGE à Jacques LISSALDE
Obsèques du 02.02.2021



Pour certain d’entre vous, Jacques était une simple connaissance, un ingénieur compétent, un fonctionnaire apprécié, un collègue d’une grande expérience, un urbaniste, un commissaire enquêteur entre autres. Il avait tant d’autres cordes à son arc.

Pour d’autres, un ami, un parent, un époux, père, un grand père.

Ta famille, tes amis, tous ceux qui t’on connu et apprécié………tout le monde est là.

Nous sommes tous là pour te dire adieu et te rendre un dernier hommage.

Tu pars avant nous, bien trop tôt, bien trop vite…

Tu as toujours été fidèle à tes engagements, toujours fidèle au poste, toujours confiant et positif, optimiste devant l’éternel, toujours tourné vers les autres à l’écoute, pour partager et aider.

Nous avons partagé tant de joies, tant de peines, nous nous sommes soutenus dans tant d’épreuves, on s’est tout dit où presque….

Ta disparition vient nous rappeler comme une évidence que nous sommes finalement bien peu de chose et qu’il faut profiter de chaque instant ici-bas…

J’ai été très heureux que tu m’en accordes quelques uns, de ceux im-mémorables !

Tu as juste omis de me dire à quel point il serait difficile de me trouver ici aujourd’hui, devant vous, pour t’accompagner dans ton dernier voyage.

Toi qui savais faire beaucoup avec si peu, toi qui savais cultiver l’amour de ton prochain et l’amitié, tu rendais ces moments rares par ton intelligence et ta passion des autres;

Comment oublier ces moments là ?

Comment oublier l’ami fidèle et généreux, le collègue apprécié, …..C’est Impossible, !!!

Tu laisses un vide immense derrière toi, et il me faudra certainement très longtemps avant de réaliser que tu es parti, que nous ne referons plus jamais le monde, que nous n’aurons plus nos discussions interminables, nos petites chamailleries, nos complicités, nos découvertes culinaires et œnologiques ….nos plans sur la comète …..nos parties de rigolades…

Jacques était un grand chrétien, homme de foi, mais tout chrétien est-il un homme de grand cœur ? N’oublie pas, disait-il toujours, que tout ce que tu as et qui te comble, est un don de Dieu, exclusivement un don de Dieu !

Jacques était pour nous tous, amis proches ou simple relation d’un jour, l’exemple du don de soi.

Il était le Saint Martin du cœur, non seulement pour donner, mais il se souciait de ce dont l’autre avait besoin pour lui donner l’indispensable.

Le manteau de Saint Martin était le cœur de Jacques, tout le monde en avait sa part.

Dans le quotidien, il ne partageait que sa gaité, jamais sa tristesse, qu’il combattait dans le recueillement.

Dans cette période de jours moroses qui se succèdent, Dieu a libéré aujourd’hui, un beau soleil ; au seuil du paradis, les anges seront plus souriants pour l’accueillir.

Jacques mérite bien cela.

C’est avec beaucoup de tristesse et de compassion que nous présentons nos plus sincères condoléances à ta famille afin de lui témoigner de notre soutien dans ces moments douloureux.

Mais pour mieux les surmonter, nous n’aurons qu’à nous souvenir de ton rire, de ta bonne humeur, de ta bonté et de ton éternel optimisme.

Jean d’Ormesson disait qu’il y a plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des vivants, …..tu seras toujours présent.

Il me faudra certainement très longtemps….Toute la vie même.

Ta mémoire sera toujours gravée dans nos cœurs. Je ne t’oublierai jamais.

Une bougie s’éteint, un homme brillant s’en va. Tu étais mon ami.

Adieu Jacques, et merci pour tout.


Pierre BUIS,
Avec la complicité de Bernard DARHAN

 


à la une

Prochaine Formation sur Les Énergies Renouvelables le 19 Mars à NARP

Les supports de la Formation du 23 Février sont partiellement sur le site


Note d information destinee aux porteurs de projets
Fiche de renseignements a fournir apres enquete
STRADDET de Nouvelle Aquitaine
Le PCAET un outil pour une politique climatique territotiale integree
Programme de la formation du 19 mars 2021
RETEX PCAET Agglo de Pau

HOMMAGE à Jacques LISSALDE
Obsèques du 02.02.2021



Pour certain d’entre vous, Jacques était une simple connaissance, un ingénieur compétent, un fonctionnaire apprécié, un collègue d’une grande expérience, un urbaniste, un commissaire enquêteur entre autres. Il avait tant d’autres cordes à son arc.

Pour d’autres, un ami, un parent, un époux, père, un grand père.

Ta famille, tes amis, tous ceux qui t’on connu et apprécié………tout le monde est là.

Nous sommes tous là pour te dire adieu et te rendre un dernier hommage.

Tu pars avant nous, bien trop tôt, bien trop vite…

Tu as toujours été fidèle à tes engagements, toujours fidèle au poste, toujours confiant et positif, optimiste devant l’éternel, toujours tourné vers les autres à l’écoute, pour partager et aider.

Nous avons partagé tant de joies, tant de peines, nous nous sommes soutenus dans tant d’épreuves, on s’est tout dit où presque….

Ta disparition vient nous rappeler comme une évidence que nous sommes finalement bien peu de chose et qu’il faut profiter de chaque instant ici-bas…

J’ai été très heureux que tu m’en accordes quelques uns, de ceux im-mémorables !

Tu as juste omis de me dire à quel point il serait difficile de me trouver ici aujourd’hui, devant vous, pour t’accompagner dans ton dernier voyage.

Toi qui savais faire beaucoup avec si peu, toi qui savais cultiver l’amour de ton prochain et l’amitié, tu rendais ces moments rares par ton intelligence et ta passion des autres;

Comment oublier ces moments là ?

Comment oublier l’ami fidèle et généreux, le collègue apprécié, …..C’est Impossible, !!!

Tu laisses un vide immense derrière toi, et il me faudra certainement très longtemps avant de réaliser que tu es parti, que nous ne referons plus jamais le monde, que nous n’aurons plus nos discussions interminables, nos petites chamailleries, nos complicités, nos découvertes culinaires et œnologiques ….nos plans sur la comète …..nos parties de rigolades…

Jacques était un grand chrétien, homme de foi, mais tout chrétien est-il un homme de grand cœur ? N’oublie pas, disait-il toujours, que tout ce que tu as et qui te comble, est un don de Dieu, exclusivement un don de Dieu !

Jacques était pour nous tous, amis proches ou simple relation d’un jour, l’exemple du don de soi.

Il était le Saint Martin du cœur, non seulement pour donner, mais il se souciait de ce dont l’autre avait besoin pour lui donner l’indispensable.

Le manteau de Saint Martin était le cœur de Jacques, tout le monde en avait sa part.

Dans le quotidien, il ne partageait que sa gaité, jamais sa tristesse, qu’il combattait dans le recueillement.

Dans cette période de jours moroses qui se succèdent, Dieu a libéré aujourd’hui, un beau soleil ; au seuil du paradis, les anges seront plus souriants pour l’accueillir.

Jacques mérite bien cela.

C’est avec beaucoup de tristesse et de compassion que nous présentons nos plus sincères condoléances à ta famille afin de lui témoigner de notre soutien dans ces moments douloureux.

Mais pour mieux les surmonter, nous n’aurons qu’à nous souvenir de ton rire, de ta bonne humeur, de ta bonté et de ton éternel optimisme.

Jean d’Ormesson disait qu’il y a plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des vivants, …..tu seras toujours présent.

Il me faudra certainement très longtemps….Toute la vie même.

Ta mémoire sera toujours gravée dans nos cœurs. Je ne t’oublierai jamais.

Une bougie s’éteint, un homme brillant s’en va. Tu étais mon ami.

Adieu Jacques, et merci pour tout.


Pierre BUIS,
Avec la complicité de Bernard DARHAN